[1Journée] Ile d’Yeu

Sommaire:

  • I. Le Trajet
    • I.1 Préparation du vol
    • I.2 Le vol et les photos à ne pas louper
  • II. Sur place
    • II.1 Transport
    • II.2 Les coins à ne pas louper
    • II.3 La restauration
_____________________________________________________________________________________

I. Le trajet

I.1. Préparation du vol

I.1.1. Budget avion

Trajectoire prévue

Nous avons environ 126 NM, ce qui nous donne un temps de nav block/block d’environ 1h06. Cependant, au niveau de La Rochelle, nous avons des zones interdites au survol à une hauteur de 1000 ft. Donc, selon la MTO, nous serons peut être obligés de la contourner. Par ailleurs, il faut ajouter au temps de vol, environ 15′ pour le tour de piste, donc en tout 30′. Nous sommes donc à un temps de vol approximatif de 2h30, ajoutons y 20 minutes pour la sécurité météo (vent), nous voilà à 2h50. Maintenant, nous avons un ordre d’idée du coût du voyage à partir d’Angoulême avec un avion volant à 115kt: 17*(coût horaire)/6.

I.1.2. Topo Essence

Reprenons notre estimation block/block précédente: 1h06, ajoutons y 20% (pour le moment, car on ne connait pas la force du vent). Petit rappel, lors des calculs, on prend le temps le plus grand entre une correction en tenant compte du vent ou un correction en ajoutant 20%. J’appelle par correction apportée, la différence de temps entre le temps recalculé (ajout des 20%, ou calcul en tenant compte du vent) et le temps block/block. Cette différence ne peut être que positive !!! On ajoute à tout cela, 20 minutes pour les tours de pistes (réglementaire 15′) et 20 minutes de réserve réglementaire1.

Nous avons finalement:
Nous arrondirons donc à 120 minutes et à 36 litres voir 40 litres par sécurité. Nous aurons donc besoin de 36 litres au minimum pour pouvoir effectuer un aller. Compter le double pour effectuer l’aller retour. J’ai deux petites remarques à ce sujet: la première, pour les nav, je ne cherche pas midi à quatorze heure, je fais les pleins, avec plus de 6 heures d’autonomie, je suis en sécurité. Pour ce qui est du centrage, il me confirmera qu’on pourra prendre 4 personnes, plus un peu de bagages et les pleins (4 personnes de mon gabarie, donc pas lourd ^^). Ma deuxième est à propos de ces chiffres: gardez en tête, que vous ne consommerez pas tout cette essence (si c’est vous qui payez les pleins ;)). C’est une sécurité :D.

I.1.3. Radio/radionav

I.1.3.1. Radio

En décollant d’Angoulême, nous serons sur leur fréquence: 123.15 pour ensuite passer avec Cognac 122.550 car on transite par leur TMA, enfin remarqué, que le WE Cognac a de grande chance d’être désactivé :P. Ensuite, parce que je préfère être toujours en contact avec un organisme, je me mettrai sur le SIV de Poitiers: 124.00, bien qu’il y ait beaucoup de chance qu’il ne nous réponde pas. Saint Jean d’Angély à mes travers, je contacte le SIV de La Rochelle qui se trouve être aussi la fréquence de leur TMA: 124.20. TMA qu’on traversera.  Je ferai attention à ne pas pénétrer la zone interdite de survole au nord de La Rochelle. Ou alors, on monte et on ne prend pas de risque. En effet, on peut survoler cette zone protégée à une altitude supérieur à 1’000 ft sol. Jard-sur-mer à nos 3 heure, on demande pour passer avec le SIV de Nantes sur 124.250, que l’on gardera jusqu’à la traversé. Quelques minutes avant d’atteindre l’île, on demandera de passer avec la tour de l‘Ile d’Yeu sur 118.90.

I.1.3.2. Radionavigation

Notre MCR-4S n’étant pas équipé d’instrument de radionavigation, je n’en utiliserai donc pas. Cependant, vous pourrez utiliser:

  • l’ADF de La Rochelle: RL 322
  • Le VOR de Nantes : 118.650, radial 200 (vérifier, j’ai pris le radial à la louche) en flanquement sur le repère Saint Gilles-Croix-De-Vie (mais personnellement, totalement inutile, cette ville est caractéristique. Par ailleurs, on aura depuis belle lurette la visu sur l’Ile d’Yeu (depuis la pointe en fait, voir même avant si la visi est bonne).

I.1.4. Repères / Timing / Caps / Altitude(s) de Croisière

I.1.4.1. Repères / Timing

Personnellement, pour commencer, lorsque je trace mon trait de trajectoire, je le marque toutes les minutes de vol afin de mieux suivre la navigation. Cette méthode est utilisée lors de navigation de précision style rallye aérien. Ensuite, pour ce qui est des repères, essayer de trouver un gros repère tous les quart d’heure ou toutes les demi heure. En ce qui me concerne, j’ai pris l’interception de la trajectoire avec une grosse route qui conduit d’Aunay à Saint Jean D’Angély. D’ailleurs, on passera Saint Jean d’Angély quelques minutes plus tard:

Repère Ile d'Yeu numéro 1: Saint Jean d'angély
Repère 1

Pourquoi ce repère ? Car à partir de là, on va pouvoir confirmer notre position et notre cap très facilement. En effet, on remarque, que le trait passe, lors du repère, verticale un petit village qui est coupé par la route. Conclusion, lorsqu’on coupera cet axe routier, on s’arrangera pour passer verticale le village (à une altitude correcte). Ensuite, quelques secondes plus tard (donc à repérer à l’avance), on tangentera un autre petit village par la gauche. On pourra, par ailleurs voir Saint Jean d’Angély à nos 10 heure à peu près. Surtout, on visera pour tangenté les éoliennes par la gauche. Cet ensemble est très caractéristique, énumérons la suite de repère qui s’offre à nous:

  • interception axe routier
  • Rivière
  • Saint Jean d’Angély
  • Voie ferré (une seule voie)
  • Double voies avec échangeur au niveau de Saint Jean d’Angély (visible du ciel)
  • Éoliennes

Naturellement, notre navigation n’étant pas sujet à une précision absolue, on se contentera de vérifier notre route avec un seul de ces repères, je vous laisse choisir ce qui vous semble le plus convenable pour vous. Sur ce point et comme pour tous les autres, on appliquera une check-list point tournant:

  1. Prendre un TOP (l’heure à laquelle on passe le point).
  2. Prendre le nouveau CAP et le CONFIRMER (avec des repères au sol)
  3. Prendre / garder / Verifier l’altitude ou le niveau de vol
  4. Régler le Conservateur de cap (girodirectionnel qui ne se “dérègle” pas lors d’une mise un virage/monté/descente, en effet le compas lui n’est pas fiable dans ces phases du vol).
  5. Zones (Regarder les zones que l’on risque de pénétrer et regarder leur fréquence).
  6. RADIO / RADIONAV: afficher les fréquences et contacter les espaces en questions (RADIO)+ régler les fréquences des appareils de radionavigation
  7. ESTIMER, calculer l’heure à laquelle on va passer le prochain Check Point
  8. VERIFIER paramètre moteur (huile (pression & temp), régime moteur)
  9. VERIFIER l’AUTONOMIE (essence)
  10. Et j’ajouterai, si vous avez le temps, regarder les terrains aux alentours, successible de vous accueillir en cas de problèmes (déroutement…)
Notre repère deux, sera l’échangeur situé sur la double voies au niveau de La Rochelle (entouré en noir). C’est ici que vous ferez votre top, et votre check. J’ai aussi entouré un repère au niveau de Surgère, et surtout des éoliennes, ceci étant pour vérifier votre trajectoire et ainsi votre cap. Je vous conseille de vous méfier des éoliennes, elles ne sont pas forcément écrites sur les cartes. Et parfois, dans une zone il peut y en avoir plusieurs ce qui peut vous enduire en erreur.
Ile d'Yeu - Repere numéro 2
Repère 2

Les autres repères vont être pris au niveau des Sables d’Olonne et de Saint Gille de Croix-de-Vie. C’est en fait, là on change de cap :D.

Pour ce qui est du timing, je vous laisse vérifier par vous même en fonction de votre appareil. Moi cela serait un truc du genre:

I.1.4.2. Cap / altitude

Moi, le vol c’est déroulé à une altitude de ……… pour le confort de la visibilité et de la sécurité (l’altitude c’est la sécurité). J’ai commencé à descendre à mis chemin de la traversé pour être à une altitude de 1’500 ft sur les côtes.

Pour ce qui est du cap, j’ai pris un cap 300 jusqu’à la point pour ensuite suivre la côte (environ un cap 332) et traverser plein Ouest :D.

I.1.5. La Sécurité

Sur les bords de mers, la météo peut changer très rapidement. C’est pourquoi il faut prévoir plusieurs sorties de secours. Voici donc des aérodromes de déroutement possibles:

  • Les Sables D’Olonnes
  • La Rochelle
  • Fontenay Le comte
  • La Roche Sur Yon
  • Niort

Pour les deux premiers aérodromes, si vous ne pouvez pas poser pour cause MTO, il est fort probable que vous ne pourrez pas poser sur ces aérodromes pour les mêmes raisons. Cependant, si vous ne pouvez pas vous poser à l’Iles d’Yeu pour fermeture exceptionnelle de la plate forme; alors, ces deux destinations restent sympathiques (et auront chacune leur article). La Roche Sur Yon est aussi une bonne roue de secours, et un plan bis de rechange. Un article lui sera aussi consacré.

Pour ce qui est des aérodrome de dégagement, je vous conseille de prendre les Notams suivantes:

  • Cognac
  • Saintes
  • Saint Jean d’Angély
  • Marennes
  • Rochefort
  • La Rochelle
  • Niort
  • Les Sables d’Olonnes
  • Talmont
  • La Roche sur Yon
  • Nantes

En ayant pris soin au préalable, de vérifier que ces terrains sont compatibles avec votre appareil.

I.2. Le vol et les photos à ne pas louper 😀

I.2.1. Quelques photos du vol

Lorsqu’on fait cette navigation en suivant le trait indiqué dans les paragraphes précédents, on ne pourra pas passer à côté de La Rochelle, et des quelques villes des côtes et notre bonne vieille campagne :D.

La Rochelle
La Rochelle
La Rochelle
St-Hilaire-de-Riez
Ile d’Yeu
Ile d’Yeu
Campagne de l’Ouest de la France

Mais rien de vous empêchera de faire un petit détour par l‘île d’Oleron afin de rendre visite à notre bon vieux fort Boyard :D.

I.2.2. Rapport du vol

http://tajp16.wordpress.com/tag/ile-dyeu/

II. Sur place

II.1. Transport

Rien de plus sympas que le vélo !! L’île d’Yeu possède la chance d’avoir un nombre de vélo à louer incalculable. Il possède aussi la fabuleuse chance qu’ils soient livrés, déposés au club :D. Par ailleurs, dans toutes les entreprises de location de vélo, vous aurez une caution d’un montant de 200€ à verser. Mais, en arrivant par avion, vous êtes dispensés de cette caution :D.

Comme vous l’aurez compris, je vais faire un peu de pub pour ce système. Pourquoi, car c’est un très bon moyen de visiter :D. En plus, pour ceux qui ne sont pas fana du vélo, la ville n’est qu’à une vingtaine de minutes voir 40 minutes en pédalant à une allure d’escargot (5km/h ^^).

Je conseille de réserver. Et je le conseille, car pour avoir les vélos déposés à l’aéroclub, il faut avoir réservé et prévenu. Par ailleurs, en été, l’île d’Yeu est très prisée, donc… réservez au moins une semaine en avance. Les vélos sont loués à 12€ pièce pour la journée. Vous devrez, une fois avoir prit possession des vélos, aller dans leur boutique pour vous acquitter de votre dette. Leur boutique se situe vers le port :D.

Numéro de téléphone: 02 51 59 20 70

adresse : 4 Rue Calypso – Port-Joinville – 85350 Ile d’Yeu

email: larouelibre@wanadoo.fr

Plus d’info

Ensuite, il y a aussi le taxi, mais à ce sujet, vous aurez plus d’info ici.

II.2. Les coins à ne pas louper

Voici quelques exemples des coins à ne pas louper en attendant des photos concrètes de ces lieux 😉

  • Caillou Blanc
  • Port-Joinville
  • Saint-Sauveur
  • La Croix
  • Pointe des Corbeaux
  • Plage des Soux
  • Plage des Vieilles
  • Vieux Châteaux
Carte Touristique des lieux

Voici quelques photos:

Plage des Soux
Nord Ile d’Yeu
Port de Joinville

D’autres photos ici.

II.3. Restauration

Après tous les kilomètres en vélo (pour les courageux), vous aurez surement faim. Et la question: « Quel resto ? » va se poser. Moi, il y a quelques années, un autre pilote m’a conseillé L’Amporelle, un bon petit restaurant possédant une terrasse intérieur. Naturellement, j’y suis allé, et j’ai eu le coup de coeur. Bien sûr, rien ne vous empêchera de tester d’autre restaurant. Cependant, moi je vais vous donner les infos pour ce restaurant car c’est dans celui ci que nous nous sommes restaurés.

Pour moins de 20€  (~16€), vous mangez très très bien avec en prime, l’entrée en libre service (buffet à volonté).

Vous trouverez toutes les infos nécessaire sur leur site internet. En prime vous aurez des photos.

Néanmoins, voici ce qu’il faut savoir pour les contacter:

Terrasse de l’Amporelle
L’Amporelle
Restaurant – Crêperie
1 rue du Général de Gaulle
F- 85350 L’ILE D’YEU
Tél : 02.51.59.35.66
Mobile : 06.25.73.89.35
No Siret: 430 166 991 00017 – La Roche / Yon
 
 
 
 
 
 
 
 

Le récit de cette aventure sur mon blog: a poor lonesome pilote…

http://tajp16.wordpress.com/2012/08/26/ligne-directe-angouleme-lile-dyeu-est-inauguree/#more-1060

__________________________________________________________________________

(1) Le commandant de bord doit s’assurer avant tout vol que les quantités de carburant, de lubrifiant et autres produits consommables lui permettent d’effectuer le vol prévu avec une marge acceptable de sécurité.
En aucun cas ces quantités ne doivent être inférieures à celles nécessaires pour :
  • atteindre la destination prévue compte tenu des plus récentes prévisions météorologiques, du régime et de l’altitude prévus, ou à défaut, les quantités nécessaires sans vent majorées de 10%.
  • ET poursuivre le vol au régime de croisière économique :
    • En VFR de jour pendant 20 minutes.
    • En VFR de nuit pendant 45 minutes.
Note 1 : La réserve de route minimum est donc de 10%. Vous DEVEZ prendre la météo et augmenter la réserve de route si le vent entraîne une consommation supérieure aux 10%.
Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s